Premières sorties

Profitant des premiers beaux rayons de soleil de ce début d’année, les abeilles commencent à sortir.

Après cette longue période de froid, elles vont pouvoir découvrir leur nouveau rucher (tout a été réorganisé en fin d’année) :

Mon rucher "industriel" ;-)

Mon rucher « industriel » et ses 5 ruches 😉

Il fait encore trop froid pour ouvrir les ruches, je me contente donc d’un peu d’observation, des abeilles, de leur activité (encore très réduite, je n’ai vu aucune abeille revenir avec du pollen, et seules quelques dizaines étaient de sortie), et de leur environnement.

Grand conciliabule sur la planche de vol...

Grand conciliabule sur la planche de vol…

Petite séance de bronzage sur le toit...

Petite séance de bronzage sur le toit…

La minute culturelle : en début d’année, les abeilles ont besoin de pollen, nécessaire pour alimenter le couvain, et relancer la colonie pour aborder la saison des miellées en fanfare. À cette période, elles peuvent principalement compter sur les noisetiers et les saules, dont la floraison est très précoce. Mais à quoi ressemblent donc les fleurs de noisetier ? Il y en a deux types, une pour chaque sexe ; les fleurs mâles sont les plus connues, car de loin les plus faciles à voir, ce sont les grand chatons qui pendent aux branches. Les fleurs femelles demandent de s’approcher, car elles sont beaucoup plus discrètes. Elles ressemblent à de petits bourgeons, desquels dépassent quelques « poils » rouges !

Chatons, la fleur mâle du noisetier

Chatons, la fleur mâle du noisetier

Fleur femelle du noisetier, et ses "poils" rouges

Fleur femelle du noisetier, et ses « poils » rouges

Le vrai bourgeon du noisetier, à ne pas confondre avec la fleur femelle !

3 réflexions au sujet de « Premières sorties »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *